ATTENTION OU CONCENTRATION ?

3 fois par an, à la fin de chaque trimestre, nous recevons le bulletin de nos enfants !

Soyons honnêtes : il y a des commentaires qui se répètent d’année en année et que vous aimeriez bien changer!

En particulier, ces petites phrases sur l’attention et la concentration qui provoque chez nous parents, le sentiment d’avoir raté quelque chose dans l’éducation de notre enfant! Je vous propose de comprendre et d’agir…

L’attention

L’attention est souvent évoquée de manière négative, mais peu valorisée ou félicitée.

Cà vous rappelle quelque chose…

  • Tu n’es pas attentif !
  • Manque d’attention
  • Tu réussirais mieux en étant plus attentif…
Mais jamais des :
  • Bravo pour ton attention !
  • Attention de qualité
  • Bonne maîtrise du geste de l’attention

Cela s’explique par le fait que nous ne savons pas très bien à quoi correspond ce geste d’attention….

Pourtant, ce geste est très bien expliqué par Antoine de la Garanderie, pédagogue français , auteur de “Tous les enfants peuvent réussir”, qui décrit la Gestion Mentale et ses 5 gestes nécessaires pour apprendre.

L’attention fait partie des 5 gestes mentaux essentiels qui sont:
  • l’attention
  • la compréhension
  • la mémorisation
  • la réflexion
  • l’imagination

L’attention est le premier geste de l’apprentissage et il va conditionner tous les autres… et oui, l’attention est donc très importante pour apprendre et vous vous en doutiez !

A cela s’ajoute la notion de projet également essentielle, qui permet d’orienter son activité mentale.

Par exemple, en classe, il est important d’avoir le projet d’écouter le professeur qui parle : si vous n’écoutez pas le professeur mais les enfants qui jouent dans la cour, vous n’avez pas le bon projet !

Et vous aurez du mal à mémoriser…ça vous parait logique?

Concrètement, comment pouvons nous guider l’attention ?

Vous voulez du concret ? Alors voici un test à faire ce soir dans votre salon !

Dites à votre enfant: regarde cet objet, cette image, ce texte, le schéma qui est au tableau ou dans ton livre ou bien : écoute ce que je vais te dire ou te faire entendre.

Et donnez lui le projet suivant: fais exister dans ta tête en te faisant des images ou en te le racontant avec des mots.

Maintenant, écoutez-le vous raconter tout ce qui s’est passé dans sa tête… son imagination est d’une grande richesse, et vous le saviez !

Et c’est cela qui va lui permettre de progresser dans ses apprentissages, c’est chouette, non?

L’attention nécessite de percevoir des informations avec ses 5 sens. L’ attention peut donc être:
  • visuelle: je regarde mon professeur quand il parle, je regarde le schéma au tableau
  • auditive: j’écoute mon professeur qui parle
  • gustative: je goûte ce carré de chocolat ( miam !)
  • tactile: je ressens la texture du bois de mon crayon à papier
  • olfactive: j’hume l’air…et je devine ce que je vais manger à la cantine!

Le plus souvent en classe, l’enfant utilise l’attention visuelle et auditive.

Ses yeux et ses oreilles vont être très sollicités! Etre attentif, c’est créer un lien, “une corde” qui nous relie à la personne que l’on écoute ou à l’objet que l’on regarde. Cette corde, ce sont nos 5 sens qui permettent de la créer.

moi ⇒ 5 sens ⇒ objet

Etre attentif à la lecture d’un texte, permet de faire exister l’histoire perçue dans sa tête et de faire le plein d’évocations: des images , des sons, un film…

Si vous lisez un livre sur les Mousquetaires et que vous les imaginez avec leurs habits, leurs chapeaux, se livrant bataille avec leur épée…vous mémoriserez plus facilement votre livre !

Vous êtes presque tentés de les mimer…non ? Cette attention conditionnera la qualité de la compréhension et de la mémorisation.

Alors oui, il faut être attentif mais il est indispensable de pouvoir expliquer à l’enfant ce qui’il doit faire dans sa tête pour réussir à être attentif !

Et la concentration, est-ce la même chose que l’attention ? Sur certains points oui, sur d’autres non ! La similitude est que dans les 2 cas, on fait quelque chose avec sa tête, ce qui nécessite une intention: il faut décider d’être attentif ou concentré et avoir le projet d’en faire quelque chose.

La différence serait que pour l’attention, on s’ouvre avec nos 5 sens vers le monde qui nous entoure, on capte un maximum d’informations. Seul notre cerveau travaille, on n‘est pas dans l’action.

Alors que pour la concentration, on stoppe nos 5 sens et leurs perceptions et on va passer à l’action, en maintenant un lien , cette corde, qui va nous relier à ce que l’on doit faire: faire un exercice, mémoriser une leçon, chercher des informations dans un texte.

Notre cerveau est alors en mode travail et cherche à être efficace. Il y a un projet d’accomplir quelque chose.

Comment imaginer cette concentration, la comprendre ?

Jean-Philippe Lachaux, spécialiste des neurosciences et auteur de “ Les petites bulles de l’attention”, propose cette juste comparaison avec une poutre.

Se concentrer, c’est comme devoir marcher sur une poutre …sans tomber !

Une poutre sur laquelle on va devoir marcher du début de la tâche, jusqu’à la fin , sans perdre l’équilibre, sans chuter !

C’est le moment: essayer de vous imaginer marcher sur cette poutre… pas facile…

Vous pouvez aussi tracer un trait au sol et vous entraîner à marcher dessus.

Cette poutre va être différente selon la tâche à accomplir:
  • tâche facile: la poutre est large, je ne risque pas de tomber même si je ne suis pas très concentré
  • tâche difficile: la poutre est étroite, je dois être très concentré pour ne pas tomber

La poutre pourra être longue si la tâche à accomplir dure longtemps et nécessite de se concentrer durant un long moment.

Elle sera alors plus courte pour un temps de concentration plus réduit .

Sa longueur est à adapter en fonction de la durée de l’exercice. Il est possible de découper en petites étapes notre tâche afin de prévoir des refuges sur notre poutre, nous permettant d’envisager une pause en toute sécurité, sans chuter !

Attention, cette poutre peut être haute: si je me déconcentre , il est dangereux de tomber ou cela peut aussi me faire perdre beaucoup de temps et m’obliger à tout recommencer depuis le début pour retrouver ma concentration !

Il est nécessaire d’ajuster son niveau de concentration en fonction des dimensions de la poutre, cela évitera bien des erreurs et des chutes…

L’importance de ne faire qu’une chose à la fois…

Si j’apprends ma leçon en m’interrompant pour regarder le sms qui vient d’arriver, je risque fort de perdre ma concentration et de tomber de ma poutre … patatra !

Mieux vaut finir d’apprendre ma leçon puis lorsque je suis arrivé au bout de ma poutre , regarder mes sms sans risque de chuter…et d’avoir à tout recommencer. Ainsi, je gagne en efficacité et en réussite !

ATTENTION et CONCENTRATION, savoir comment cela fonctionne, permet de gagner en efficacité. Partagez avec votre enfant ces notions de poutre et de corde ! Jouez avec votre enfant, il saura comment s’améliorer et devenir le Roi de l’attention et de la concentration !

Partagez l'article

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Un accompagnement pas à pas pour que chacun progresse à son rythme.

Pour m'écrire

sophie.mourier@dixpetitspas.com

Pour m'appeler

06 12 44 46 91

Pour venir

6 allée Verne 92170 VANVES

Premier contact

Prenez RDV en ligne

Retrouvons-nous sur les réseaux

libero. mattis venenatis Nullam dapibus id, commodo Donec